Alexandre Gauthier

La Grenouillère **

« Pour créer de l’impalpable
rien ne doit être laissé au hasard. »

Avec Alexandre Gauthier nous avons parlé de se construire par rapport à ce qu’on ne veut pas devenir. De la recherche du moment de vulnérabilité. De la fragilité du métier de cuisinier et de l’humilité qu’il impose. De mettre sa pierre à l’édifice et de n’être qu’un passeur. De sa recherche de singularité et d’identité. De sa maison, écrin de sa cuisine, qui fait partie d’une globalité. De ne jamais se satisfaire d’une routine. De l’attention au détail, sur tout et qui lui permet de créer de l’impalpable. De créer des moments d’émotions par les sens. De se libérer de ses aprioris et de ses certitudes. De dégager tout ce qui a déjà été vu et de ne rien s’interdire. De ne pas parler d’erreur. De savoir prendre des contrepieds pour créer sa singularité. De spontanéité généreuse pour toucher quelque chose qui nous dépasse et que l’on appelle l’émotion. De travail. De son territoire. De murmure. De rythme et de partitions de musiques. De désaccords. D’absence de demi-mesure. De conversations, de moments de partage et d’échanges… de Georges Rousse, Brassens, Claude Lévêque, Tous les Matins du Monde et contre toute attente, de La Route de Madisson !

Biographie

Alexandre Gauthier est « né cuisinier ».

En 2005, il fait parler de lui avec son premier article national. Depuis, ça n’arrête pas… les parutions, les prix, les distinctions, les invitations se succèdent : Révélation, Grand de demain, Trentenaire qui compte, Chef de l’année, Créateur de l’année, personne la plus influente de la gastronomie française, 5 Toques, 1 puis 2 étoiles … la liste est longue comme le bras ! « The One to Watch » est la distinction qui m’a le plus interpellée car il est pour moi l’exemple à suivre quand on parle de cuisine, de création et d’identité culinaire.

Il n’est pas seulement un cuisinier contemporain mais un véritable directeur artistique de son établissement, qu’il guide et fait évoluer à travers sa vision forte et ancrée dans son territoire de la Côté d’Opale.

Ce cuisiner visionnaire, véritable phénomène de sa génération a pour ambition que La Grenouillère soit beaucoup plus qu’un grand restaurant. Pas de demie mesure pour plaire au plus grand nombre. Il assume complètement qui il est et ce qu’il propose. On vient chez lui pour vivre une expérience sincère, poétique axée sur le plaisir des sens.

Une expérience complète, globale, pensée dans les moindres détails : Manger – Dormir – Venir – Aller plus loin…

On dit aller « à La Grenouillère ». Un lieu unique qui plus que l’étape ou le détour. On y vient vivre un moment fort, une expérience globale. Un lieu habité, incarné par un chef et qui en fait une véritable destination. Il y a un avant et un après être venu à La Grenouillère.

« Patrick Bouchain m’a fait prendre conscience que le travail que je faisais dans l’assiette devait se propager partout autour, sur tout le reste. » Alexandre Gauthier

L’univers tout en détails et subtilités d’Alexandre Gauthier à La Grenouillère.

Les huttes pour dormir.

« Encatation »

Collaboration avec le circacien Johann Le Guillerm. Alexandre Gauthier a rendu comestible son univers.

 

« Avoir différents établissement permet de développer différentes histoires, qui restent cohérentes chacune de leur côté. » Alexandre Gauthier

pieuX, Chambres de circonstances. La dernière adresse, chambres d’hôtels, au centre de Montreuil-sur-Mer.

Une maison construite autour d’un tableau…
À aller découvrir !

« L’artiste Claude Lévêque qui écrit en néons de la main de sa mère… »