Patrick Roger

M.O.F Chocolatier & Sculpteur

« Je fais tout par instinct. »

Dans cet épisode, Patrick Roger explique qu’il a tout appris sur la table de ses parents dans le Perche. Il n’a fait ni chocolaterie ni sculpture. Il est parti à contre courant scolaire en apprentissage en pâtisserie. Il comprend alors qu’avec la matière il va pouvoir réaliser. Pour le goût, c’est inné et il n’a pas besoin de le travailler. Son arrivée à Sceaux va lui permettre de se présenter au grand public. La valeur travail et les clients vont faire ce qu’il est devenu. Chaque copeau de chocolat est un don du ciel, qui s’inscrit dans une boucle entre minéral, végétal, homme et animal. Son travail oscille entre discipline, expérience, excellence et même intransigeance. Il repose sur une dizaine de métiers, tous aussi indispensables les uns que les autres et qui sont une porte ouverte sur le monde entier.

Patrick Roger est revenu sur son concours de MOF où il arrivé les cheveux longs, pas rasé, en moto. Comme la coupe du monde, il a gagné en gardant sa liberté et en traitant le sujet sans obligation.
Il parle de l’expérience irrationnelle qu’il y a derrière manger et explique être son premier client et garant de l’histoire.
À Noël c’est 240 000 personnes qui mangent 4 millions de ses chocolats soit 3 stades de France !

Vous entendrez aussi parler de Karl Lagerfeld, Jean-Paul Gauthier, Lady Gaga, Madonna, Freddy Mercury, de Brigitte et Emmanuel Macron… je vous laisse écouter pour découvrir ce personnage, lui aussi, haut en couleurs ! Dans ses boutiques, il sait exactement ce que je veux : pour le goût, le design, l’architecture. Vous révélera-t-il l’origine de sa couleur verte signature ?

Où trouver les chocolats de Patrick Roger et le suivre :

 

Instagram de Patrick Roger, chocolatier

Instagram de Patrick Roger, sculpteur

Le site internet de Patrick Roger, notamment pour trouver l’adresse de ses boutiques

 

Biographie

Patrick Roger est artiste, sculpteur et chocolatier.

« L’Art & la Matière » ou « La sculpture a du goût » sont des livres qui relatent 15 ans de travail à travers une sélection d’œuvres réalisées en chocolat et dans d’autres matériaux. Toutes les photographies sont en noir et blanc, ce qui permet de jouer sur les effets de matières et de montrer le lien indéniable entre son activité de chocolatier et de sculpteur.

La production et parcours créatif de Patrick Roger sont longs comme le bras. Sa carrière de chocolatier est marquée par 2 concours dont il a été le lauréat : en 1994, il est vainqueur de la coupe du monde de chocolat. En 2000, il remporte le titre de Meilleur Ouvrier de France Chocolatier. Pour se qualifier, il présente une sculpture en chocolat appelée Harold,un planteur accroupi qui travaille le cacao. Détail qui change tout : le colosse de 62 kg ne tient que sur la pointe des pieds. De la haute-voltige !

Chez lui pas de PLV classique en vitrine des magasins, uniquement des œuvres et des sculptures en chocolat réalisées sur-mesure pour le plaisir des passants.

Patrick Roger défend le goût, la finesse des goûts, l’association des textures et l’esthétique de ses créations. C’est certainement pour cette raison qu’il est devenu l’un des monuments actuels de l’art chocolatier.

Dans chaque coin de son laboratoire de Sceaux sont installées des sculptures sur le départ ou en cours de fabrication. Amateur de motos, de vitesse et de sensations fortes Patrick Roger peut se résumer en un mot : « L’instinct » !

Une ancienne usine à étiquettes réhabilitée en laboratoire ultra contemporain.

Sculptures et espaces.

La tablette « tectonique des sentiments », pour la Saint Valentin, dont nous parlons dans l’épisode.

« Œuf plat » – Pâques 2020.

Et ce fameux vert, identitaire… qui rime avec mystère !