Michel Troisgros

Maison Troisgros ***

“Créer c’est ce moment de grâce
où l’on ne sait pas ce qui va arriver.”

Michel Troisgros m’a parlé du hasard, cette rencontre fortuite en cours de chemin qui ne sourit qu’à ceux qui ont l’esprit éveillé sur la recherche. De la part d’inattendu et des surprises que la créativité peut provoquer. Du chemin intellectuel et des questions qui continuent de se poser même quand le chemin est fait. De la concentration qu’impose le processus créatif pour agir dans un cadre de liberté. D’être en mesure de saisir des opportunités, même quand l’esprit pense à autre chose que la cuisine. De l’inspiration comme d’un moment de grâce où on ne sait pas ce qui va arriver. De se nourrir de l’art qui est souvent un point de départ, mais jamais une ressemblance recherchée. De la forme qui influence la perception du palais. De souvenirs… et de cette tradition familiale du questionnement comme une attitude qui se transmet pour aujourd’hui co-créer la carte en commun avec César.

Les adresses et références de la Maison Troisgros :

– La Maison Troisgros *** à Ouches
– La Colline du Colombier et Le Grand Couvert à Iguerande
– Le Central en face de la gare de Roanne

Instagram de la Maison Troisgros
Instagram de César Troisgros

 

Le livre “La joie de créer” / Michel TROISGROS, Denis LAFAY et Pascal LEMAITRE

– Un film à voir si vous en avez l’occasion : Concerto(s) – Réalisation : Lina Tornare
Dix-sept minutes de souffle retenu pour le récit d’une surprise noire et blanche au détour de la mémoire lorsque le lait de l’enfance et la truffe noire rejoignent l’infini noir et blanc d’une toile aperçue de Lucio Fontana. À deux voix, Marie-Pierre et Michel distillent leur passion. Au croisement de ses inspirations et de ses recherches multiples, Michel Troisgros ose enfin exprimer le dialogue permanent qu’il instaure entre sa cuisine et sa passion pour l’art contemporain.

Biographie

L’histoire familiale des Troisgros a commencé en 1930, lorsque Jean-Baptiste et Marie achètent l’hôtel-restaurant des Platanes, juste en face de la gare.

Michel a grandi dans ses cuisines auprès de Jean, son oncle et de Pierre, son père. Bercé par le bruit des casseroles, partagé entre la cuisine de sa grand-mère et la nouvelle cuisine à la mode du restaurant des célèbres frères Troisgros Très jeune, il accompagne son père dans ses voyages grâce auxquels il découvre de nouvelles cultures et de nouvelles saveurs qui l’inspirent. C’est tout naturellement qu’il embrasse une carrière de cuisinier.

La maison Troisgros a célébré en 2018 ses 50 ans de 3 étoiles Michelin !

Michel est donc 3ème génération d’une des plus grandes familles de la gastronomie française, qui cohabite aujourd’hui et passe avec justesse le flambeau à la prochaine : César et Léo.

Fin 2017, petite révolution : les Troisgros quittent la maison historique de Roanne pour Ouches, à quelques kilomètres du centre-ville. Patrick Bouchain créé une architecture de transparences et d’ouvertures qui favorisent les échanges, et la transmission. À l’image des saisons qui passent sur le paysage alentour, la cuisine se renouvelle sans cesse, s’offre dans un décor de nature et un jeu d’intérieur et d’extérieur autour d’un chêne centenaire. Une histoire de généalogie, une nouvelle page qui se tourne, pour encore mieux se réinventer.

La cuisine de Michel Troisgros se décrit par un certain minimalisme qui « gomme » l’effort technique. Mais on le sait quand on créé, l’apparente simplicité des choses est loin d’être la chose la plus évidente à créer. Cela se fait aussi grâce à des moyens intellectuels, comme la fréquentation de l’art contemporain que partagent Michel et son épouse Marie-Pierre. C’est d’ailleurs ensemble qu’ils réinventent et perpétuent l’héritage avec un sens de l’époque commun à la famille toute entière.

Pour ce premier épisode de Chefs d’œuvre, la parole est donnée au chef qui entretient une relation très étroite avec l’art et à qui il est arrivé en toute synchronicité de créer des plats qui font écho à des œuvres.

Je ne cesse de me nourrir de l’art “. Michel Troisgros

Plat : “Le lait à la truffe” © Élodie Granger
Œuvre : Lucio Fontana, Concetto spaziale

Plat : “Papillon” © Marie-Pierre Morel
Œuvre : Silvia Bächli, Untitled, 2017
(Gouache sur papier)

Œuvres : Mark Rothko, Color fields

Plat : “Champs colorés”
© Marie-Pierre Morel

Une maison entre intérieur et extérieur, habitée par l’art.


Les ombres sur le mur à droite, dont Michel parle pendant l’interview…

La salle du petit déjeuné, “immaculée” d’art.

La salle du restaurant ** “Le bois sans feuille”. La conception architecturale de la Maison Troisgros à Ouches a été réalisée par Patrick Bouchain.

Photos du lieu © Marion Chatel-Chaix

Les œuvres de l’artiste Silvia Bächli in-situ dans le hall d’accueil de la Maison Troisgros.